F.A.Q


​​​​Au niveau individuel : on place de l’argent et les moyens de récolter des dividendes et, en plus, on se donne la possibilité de demander et obtenir un financement (plus facilement que dans les banques classiques) en cas de besoin d’investissement.
Au niveau groupe : on se rend solidaire face aux exigences de développement économique de notre pays en créant les conditions, pour les nationaux de devenir des acteurs. On se donne, en tant que diaspora, de la visibilité vis à vis des autorités de notre pays et vis à vis des organismes internationaux d’aide au développement.
La qualité de membre associé de la COP n’est acquise qu’une fois les parts souscrites entièrement libérées/payées. Il appartiendra au Conseil d’Administration d’analyser les possibilités de paiement
Mais on est considéré comme associé qu’à hauteur des parts sociales qu’on aura payées
NB : la valeur d’acquisition de la part est fixée en euro (€). Cette monnaie a été choisie pour que chacun aie une bonne compréhension de l’effort financier à faire. Ce pendant, le compte de la COP étant ouvert en SUISSE, l’achat des parts sociales sera en équivalent francs suisse.
Le projet de la COP a fait l’objet d’une étude approfondie de tous les risques possibles afin de les réduire autant que possible. Ce travail de contrôle et d'atténuation des risques en tout genre sera poursuivi tout au long de son fonctionnement. Les modalités de fonctionnement qui ont été arrêtées tiennent compte des risques identifiés (que nous ne pouvons pas lister ici)
En dehors de la période de souscription officielle, les demandes d’adhésion seront soumises au Conseil d’Administration qui décidera.
Tous les candidats financés seront suivis par contrat avec des cabinets d’audit jusqu’au remboursement intégral de leurs prêts. Les coûts de suivi seront à leur charge.
Absolument. L'accompagnement à l'entrepreneuriat offert par la COP concerne les ivoiriens et les africains vivant de la diaspora où qu'ils résident. Ils peuvent choisir d'installer leur projet dans le pays d'accueil ou ils peuvent choisir d'aller investir en Afrique.
Nous parlons «d’actions» par simple commodité de langage mais en réalité, au plan légal, étant constitué en coopérative, il s’agit de part sociale et non d’action. Même si les deux mots se rapportent au même objet, le mot action s’applique aux parts détenues dans les sociétés anonymes dans lesquels les actionnaires n’ont pour seul et unique intérêt que d’avoir des bénéfices. Dans le cas de notre coopérative, il s’agit de mutualiser nos efforts pour un objectif commun : amener les Ivoiriens au cœur du développement économique de notre pays et de l’Afrique.
Il s'agit d'une coopérative financière dont la forme juridique offre un cadre démocratique qui confère à chaque membre, quelque soit le niveau de son niveau d'investissement, une voix élective à l'Assemblée Générale des Associés (AGA). Un membre, une voix.